Ce vendredi 18 mars 2022, Jean-François Saint-Bastien, administrateur de la SHA est venu présenter ses recherches sur le sujet suivant : 

Un patrimoine fragile : les tombes et monuments dans les Ardennes des soldats morts pour la patrie en 1870

La guerre de 1870 marque un changement dans la manière de considérer les défunts en général et les corps des soldats en particulier ainsi que leur dévolution. Le concept d’hommage et de commémoration des soldats morts pour la Patrie émerge alors. À l’issue de la guerre, Etat et communes ont érigé des monuments aux morts et assuré la protection des tombes des soldats. Comme un nombre important de tombes de cette époque, ces éléments tendent à disparaître, effaçant ainsi cette mémoire particulière. C’est l’évocation de ce patrimoine mémoriel fragile qui vous est proposée.


 Photographies (Marc Genin) :

Conférence J F 1870 2

Conférence J F 1870 2

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur.